L'INSTANT iA

Votre source d'information en continu.

Vos outils
Procédures et FAQ

Saviez-vous que...

Jun 6, 2022 4:12:21 PM / par iA

Saviez-vous que l’actif des REEE a plus que doublé au cours des 10 dernières années*?

Certains de vos clients ont probablement accumulé un montant significatif dans ce régime, une stratégie de décaissement est donc primordiale pour bien les accompagner. Avec la fin des classes qui approche à grands pas, vos clients ont sans doute des questions concernant le décaissement du REEE de leur enfant.

Deux cas de figure s’offrent à eux :

  1. L’enfant poursuit ses études postsecondaires :
    • Il peut recevoir des paiements d'aide aux études (PAE);
    • Il peut faire des retraits qui sont constitués de subventions versées et d'intérêts générés dans le cadre du contrat;
    • Les sommes retirées peuvent être versées soit directement au bénéficiaire, soit au souscripteur.

Le montant maximal des subventions et des intérêts pouvant être retiré varie selon le statut :

  •  Temps plein : 5 000 $ pendant les 13 premières semaines d'inscription
  • Temps partiel : 2 500 $ par période de 13 semaines d'inscription 

Après cette période, pour les étudiants à temps plein, il n’y a plus de limite de retrait de fonds jusqu’au maximum annuel de 25 268 $ (2022).

Advenant le cas que les sommes ne sont pas toutes utilisées pour les études de l’enfant, saisissez l’opportunité et proposez une alternative d’épargne à votre client. Les fonds restants du REEE pourraient par exemple être transférés à un autre enfant ou à un autre véhicule d’épargne comme un CÉIÉ ou un FIG, particulièrement avantageux dans les conditions économiques actuelles

  1. L’enfant ne poursuit pas d’études postsecondaires :
  • Les cotisations peuvent être retirées en tout temps via ce formulaire;
  • Les subventions qui y sont associées doivent être remboursées au gouvernement (des frais peuvent s'appliquer selon le type de produit et la structure des frais);
  • Le revenu accumulé peut être retiré ou transféré à un REER lorsque certaines conditions sont remplies.

Ce deuxième cas s’avère être une belle occasion de conseiller à votre client un nouveau régime d’épargne qui fera tout autant fructifier son argent.

💡: Pensez aux FIG et aux CÉIÉ, deux véhicules intéressants dans le contexte actuel!

 

Un régime d’épargne très avantageux

Invitez vos clients à maximiser leurs cotisations afin d’aller chercher le maximum des subventions gouvernementales offertes avant qu’il ne leur soit plus possible de cotiser. Selon la province, ils pourraient aller chercher jusqu’à 30 % en subventions fédérales et provinciales!

 

👉Restez à l’affût pour la suite de cet article la semaine prochaine!

 

Source : Programme canadien pour l’épargne-études, Rapport statistique annuel 2020

 

Sujets : Épargne

Rédigé par iA